Faits saillants sur l'industrie électrique du Québec

Des chiffres qui en disent long !
  • 37 000 employés
  • 500 entreprises
  • Des exportations dans plus de 180 pays
  • Plus de 8 000 fournisseurs
UN DES FLEURONS MONDIAUX DE L’HYDROÉLECTRICITÉ
1
Le Québec est l’un des plus grands producteurs d’électricité en Amérique du Nord. À elle seule, Hydro-Québec a une capacité installée de 36 500 MW. Ces aménagements hydroélectriques comprennent 62 centrales et 27 grands réservoirs d’une capacité de stockage de 176 TWh. Hydro-Québec exploite également un réseau de plus de 34 000 km de ligne et 530 postes électrique et 15 interconnexions.
UNE CONCENTRATION DES CAPACITÉS
2
500 entreprises 8000 fournisseurs Tous les sous-secteurs de l’industrie électrique sont représentés au Québec et une grande variété de produits et de services est créée tout le long de la chaîne de valeur.
UN BASSIN DE MAIN-D’ŒUVRE HAUTEMENT QUALIFIÉ
3
L’industrie électrique du Québec compte 37 000 travailleurs hautement qualifiés répartis dans plus de 500 entreprises. La plupart de ces professionnels sont des ingénieurs, des technologues, des électriciens, des biologistes formés dans les universités et collèges du Québec.
PRÉSENTE DANS PLUS DE 180 PAYS.
4
Les principaux marchés extérieurs des compagnies de l’industrie électrique du Québec sont les États-Unis (Texas, Pennsylvanie, Floride, Virginie de l’Ouest, États de New York et de la Nouvelle-Angleterre et l’Europe (France, Royaume-Uni et Italie).
UNE OFFRE GLOBALE TRÈS COMPÉTITIVE
5
Hydro-Québec applique des standards parmi les plus stricts au monde pour la sélection et le suivi de ses fournisseurs. Ces exigences concernent le prix, la qualité et le service. L’industrie électrique a également une compréhension globale de l’ensemble des éléments touchant la production, le transport et la distribution d’électricité.
UNE FORTE CAPACITÉ D’INNOVATION
6
L’expertise et l’innovation de l’industrie électrique du Québec s’articulent autour de cinq grands créneaux : les grandes centrales hydroélectriques (conception et réfection); les équipements performants et résistants aux conditions climatiques extrêmes; l’intégration des énergies renouvelables au réseau de transport Gestion de la demande Automatisation du réseau de transport et des stations électriques (logiciel de simulation des réseaux, SCADA, etc.).
PRÉSENCE DE FILIÈRES ÉTRANGÈRES
7
Les filiales d’entreprises étrangères en électricité contribuent de façon importante au développement économique. En plus des investissements réalisés au Québec, des entreprises telles que ABB, GE, Voith, Schneider Electric et Siemens développent d’autres marchés à partir du Québec. Cette présence des grands équipementiers permet également des partenariats avec des compagnies du Québec.
DES INSTITUTS DE RECHERCHE INNOVENTES
8
Le Québec compte 24 instituts et centres de recherche en énergie, 11 universités et 40 collèges. À lui seul, l’Institut de recherche en énergie d’Hydro-Québec (IREQ) dispose d’un budget de plus de 100 millions de dollars par année. Les projets de recherche développés à l’IREQ couvrent différentes technologies dont la batterie pour le véhicule électrique, le stockage d’énergie, les réseaux intelligents, etc.

Le Québec est un chef de file en matière de développement de projets économiquement rentable, environnementalement renouvelables et socialement acceptables

Les entreprises de l'industrie électrique du Québec sont sollicitées pour leurs diverses expertises : design, gestion et optimisation des réseaux de transport électriques, remplacement et mise à niveau des structures en place, intégration d'énergie renouvelable au réseau de transport d'électricité, processus de contrôle de qualité, acceptabilité sociale, etc.

Écrivez-nous !